Linda de Suza vista pelo site internet LEPOST

Publié le par www.1portugal.com

Tous les samedis, j'évoque une madeleine de mon enfance, moi qui suis né dans les années 70, peut-être retrouverez-vous aussi quelques souvenirs de vos plus belles années...

Aujourd'hui : La belle Linda de Suza !

Mais d'abord, elle ressemble à quoi, Linda, en 2008 ? Et bien regardez, elle n'a pas changé (elle est à gauche, sur la photo) :

Toujours la même !

Co co comment ça vous ne connaissez pas Linda de Suza ? Petit rappel ESSENTIEL :

(source : lindadesuza.com)

Il était une fois Teolinda Joaquina de Sousa Lança, une petite Portugaise née le 22 février 1948 à Beringel. Lorsqu’elle eût 3 ans, sa famille quitta le village pour Lisbonne, où elle eût une enfance difficile à l’orphelinat entre 5 et 11 ans. A 11 ans et demi, elle partait faire des ménages avec sa mère où elle touchait le même salaire qu’une adulte. En rentrant chez elle, elle s’occupait de ses frères et de la maison. Pour quitter l’atmosphère familiale, elle préféra travailler dans une usine de tissage pour subvenir aux besoins de sa famille, ainsi que ses frères et sœurs, comme c’était l’usage à l’époque.

A l’âge de 15 ans, elle gagnait plus que son père, ce qui la rendait très fière. Fille-mère à 20 ans, elle éleva seule son petit garçon, Jeannot. En 1969, elle décida de quitter seule son pays en passant clandestinement la frontière. Le manque de son fils la fait rentrer au pays. Puis, elle recommence en 1970 accompagnée de son fils, sous le bras pour lui offrir une vie meilleure.Pour survivre, elle a eu plusieurs métiers dont celui de femme de chambre.A partir de 1974, elle se rendait à ses heures perdues Chez Louisette, un restaurant des puces de Saint-Ouen, où elle chantait pour le plaisir dès que l’occasion se présentait.

De passage, André PASCAL, un compositeur, la découvre et lui conseille de se présenter chez un autre compositeur, Alex ALSTONE, qui lui compose la musique du Portugais. Vline BUGGY, une célèbre auteure, la prendra par la main pour lui présenter Claude CARRERE, et lui écrira dans la foulée les paroles françaises de son premier succès. Linda en assurera la version portugaise.Monique LE MARCIS, directrice des programmes de RTL, la met à l’antenne aussitôt et toutes les autres radios multiplient ses passages sur leurs ondes.

Linda de Suza/ Le Portugais :

SHEILA étant invitée à participer aux Rendez-Vous du Dimanche, Claude CARRERE propose à Michel DRUCKER sa nouvelle coqueluche, Linda DE SUZA.Grâce à Michel DRUCKER, le rêve prend forme le 26 mars 1978, à 14h09 et 10 secondes… Aux Studios de Boulogne, Michel DRUCKER prend l’antenne en proposant un programme mettant en vedette SHEILA ainsi que plusieurs invités, tels que DALIDA, Marie-Paule BELLE, Philippe CHATEL, ou encore Miguel BOSE. Linda interprète sa première chanson, Le Portugais devant plus de 20 millions de téléspectateurs (qui deviendra disque d’or en 45 tours puis disque de platine). L’histoire d’amour avec son public commence ce jour-là. Forte de son succès, elle sort un deuxième 45 tours en 1979, La Fille qui pleurait et enchaîne avec son premier album.

Linda adaptera en portugais Um Português, Ó Malmequer mentiroso, Ó Malhão Malhão (1982), Meu lírio Rouxo (1991) et écrira en 1981-1982 les paroles de Super Damiano, José aime Linda, Au nom de tous les enfants et du Noël des mamans (vendu à plus d’1,8 millions d’exemplaires), pour DAMIEN, qui chanta également la bande originale en français du film E.T. En 1982 sort L’Etrangère, qui deviendra triple disque d’or dès l’année suivante. 1983 verra Linda se propulser sur la scène de l’Olympia en tant que vedette. De 3 jours prévus au départ, elle restera 15 jours à l’affiche. En 1984, l’Olympia retrouve Linda en vedette pour la deuxième fois pendant 15 jours. Suivra la parution du livre La Valise en Carton, qui deviendra Livre d’Or avec plus de 2 millions d’exemplaires vendus.

Linda de Suza/ La valise en carton

Poursuivant ses tournées en France et à travers le monde, Linda se produit en chantant des titres en 5 langues (allemand, anglais, espagnol, français, portugais).En 1986, premier échec : la comédie musicale La Valise en Carton. Toute l’équipe croyait en cette comédie musicale mais elle fut la seule à en subir les conséquences. [Son livre Je vide ma valise (Ed. Presses de la cité) relate en détails cette période]

 

Pendant ce temps, se tourne la série télévisée qui sort sur les écrans en avril 1988. Elle sera diffusée en France et dans divers pays. Elle a poursuivi ses galas dans la France entière et ailleurs (Canada, Liban, Australie, etc…). Elle sortira l’album Simplement Vivre en 1988 dont sera extrait le duo avec son fils (Dis-moi pourquoi) en 1989.

En 1992, AB Productions sort l’album Ses plus belles chansons. En 1995, sort le Best of produit par Arcade. En 1997, en partant à Madagascar, elle rencontre le Père Pedro et connaît les vraies souffrances et relativise la sienne. En 1998, sort double CD en français et en portugais. Suivent les tournées à travers le monde jusqu’en 2004. Elle décide de faire une pause salutaire de deux ans.

Linda en 2007 (avec une phrase un peu malheureuse, ou un verbe mal employé, qu'on pardonne : "je suis obligée") :

En 2007, la SFP décide d’un commun accord avec Nicolas VELLE, de KOBA FILMS, de commercialiser la série télévisée La Valise en carton en version DVD.

Quelle vie !!

Je vous mets son plus grand tube (selon moi) : Tiroli, Tirola :

Les fans de Linda, on les appelle les Lindapotes et ils ont un skyblog (je sais, je sais, ça fait beaucoup d'information en une seule phrase), ils se retrouvent pour faire la fête, manger de la bacalhau en se traitant de vai te foder caralho, quand ils ont un peu trop bu de porto à table.

Pour tous ceux qui auraient 90 minutes de trop aujourd'hui, une seule adresse pour écouter une interview de Linda...

L'info en + qui tue : Linda de Suza a réalisé un featuring avec le groupe de rap "La harissa", composé de deux frères aux origines franco-portugaises.

La deuxième info en + qui tue : Linda est marraine d'un chenil à Beauvais, et elle a chanté le "samedi 06 décembre 08 a l'intermarché sud RN1", ce qui n'a été annoncé nulle part, c'est absolument scandaleux ! J'apprends par la même personne qu'Hervé Vilard a fait un infarctus la même semaine (les deux informations ne sont pas liées) (enfin, on espère) et ça non plus, ça n'a été annoncé nulle part, c'est absolument scandaleux bis ! Heureusement, Hervé à ouvert un blog pour communiquer avec ses fans, depuis la clinique : le blog d'Hervé Vilard, qui a un coeur en or.

Plus d'infos sur Linda sur ce site...Euh, je ne croierai pas tout, si j'étais vous !

Commenter cet article